Ch_Hotes_Video

Maroc : destination prisée pour une maison secondaire

Acquérir une maison ou un Riad séduit bon nombre de Français qui désirent établir leur résidence secondaire au Maroc. Cette contrée est considérée comme le nouvel Eldorado de l’immobilier, et de nombreux Français n’hésitent pas à y acquérir un bien pour y passer des vacances idylliques. Cet engouement pour le Maroc est dû à sa qualité de vie, son climat exceptionnel ainsi qu’à un coût de la vie attractif.

Pour acquérir une résidence secondaire au Maroc, les démarches sont similaires à celles pratiquées en France. Il faut savoir que la recherche d’un bien immobilier marocain est facilitée par l’importance du nombre de promoteurs et d’agences immobilières dans ce pays. Les investisseurs ont donc l’embarras du choix et n’hésitent pas à faire jouer la concurrence pour trouver maison, appartement ou riad, que ce soit dans le neuf ou dans l’ancien. De plus, les frais de commission des agences sont deux fois moins élevés qu’en France, ce qui joue en faveur des acquéreurs.

Pour se faire une idée générale, il convient contrôler un de nombreux sites d’annonces qui se trouvent sur Internet (voir ici pour plusieurs informations). Sur bikhir.ma l’internaute peut voir les prix pour appartements, maisons e villas de luxe en vente (mais aussi en location).

Les villes marocaines les plus prisées pour l’achat d’une résidence secondaire sont essentiellement celles situées sur la côte atlantique comme Tanger, Rabat, Casablanca et Agadir. Cadre de vie agréable, activités variées et nombreuses, proximité de la plage sont autant d’atouts séducteurs. Le budget consacré à une résidence secondaire dépend du secteur géographique, du standing et du type de bien. On peut toutefois se porter acquéreur d’une maison à moins de 100 000 euros dans l’une de ces villes. Pour ceux qui aiment le luxe, il n’est pas rare de trouver de splendides riads à moins de 200 000 euros au cœur de la Medina de Marrakech, une implantation de rêve. De même, il est possible de faire construire une maison au Maroc ou d’acheter une villa dans un domaine luxueux à deux pas de la plage pour moins de 200 000 euros.

Investir dans l’immobilier marocain procure certains avantages fiscaux aux contribuables français, à savoir : exonération de la taxe d’habitation pendant 5 ans pour l’achat d’une résidence neuve, absence de droits de succession, plus-values exonérées d’impôt en cas de vente du bien s’il est occupé depuis plus de 8 ans, revenus locatifs exonérés d’impôt pendant les 3 années qui suivent l’achèvement de la construction. De bons arguments pour investir au Maroc et découvrir un lieu magique à 3 heures d’avion de Paris.

Publications relatives

Leave a Reply


*